La fatigue et le Cinema

La fatigue et le Cinema

Hello Sweetea !

Je tenais à te raconter une expérience assez rigolote que j’ai vécue il n’y a pas si longtemps. Je suis entrée il y a six mois dans une école de cinéma, et je me suis enfin prise au jeu du tournage. Le court-métrage auquel j’ai participé raconte l’histoire d’un frère et d’une sœur, syriens, qui se retrouvent par miracle en France après s’être perdus quand ils ont émigré. L’idée est belle, et le film est proposé au Nikon Film Festival de cette année.

Le tournage, c’était marrant. Nous étions dans un immense entrepôt en ruines, puis dans le métro lyonnais. J’avais emmené ma copine G et mon copain à l’une des prises, on s’est habillés en syriens. Tu te doutes qu’avec ma tête de cachet d’aspirine, je devais faire attention à ce que ma peau ne soit pas vue à la caméra. Il faisait froid, heureusement le réalisateur avait décidé de mettre le feu dans des coins de l’entrepôt.

En tant que maquilleuse, je devais rendre les comédiens fatigués, comme si ils n’avaient pas dormi depuis des jours. C’était une mission plutôt simple, surtout que j’avais reçu la palette des basiques Mehron à Noël. Je me suis dit que, au cas où un jour tu souhaites envoyer des snaps à ton boss en lui disant que tu ne peux pas aller au boulot parce que tu es trop malade, je pourrais te faire un petit tuto.

Comment faire croire que tu es très malade

Le but, c’est d’être à la fois discret et très, très mal en point. Du coup, je préfère travailler au fard à l’eau, qui donne un rendu peu opaque et se fond super facilement avec la peau. J’ai utilisé la palette Mehron, un pinceau de contouring, un pinceau estompeur.

On commence par sa tête toute fraiche de jeune personne disposée à aller au boulot.

On commence par les yeux. Les gens fatigués ont de grosses cernes, les traits creusés, les yeux rougis. Pour le dessous des yeux, j’ai commencé par du marron, que j’ai réhaussé d’un peu de bleu. Il faut aussi marquer le coin externe de l’œil, ainsi que le coin du nez et du sourcil. Juste au ras des cils, tu peux rajouter une petite touche de rouge, qui donne un aspect gonflé.

Si tu travaille au fard à l’eau, il vaut mieux estomper directement après avoir posé le produit: il risque sinon de sécher et de laisser des traces moches même si tu reviens ensuite avec un pinceau mouillé.

On continue avec les tempes et les joues, où on creuse les traits. Juste en dessous de la pommette et à l’extérieur du sourcil.

Pour le bas du visage, on continue à accentuer les traits. Les bords du nez, le menton, sans pour autant en faire trop. Les lèvres méritent elles un bon petit ton livide. Du blanc bien fondu ou un beige clair par exemple.

Évidemment les photos sont une sorte de carte des couleurs, il faut estomper les traits en les fondant bien avec ta peau.

Voilà, tu peux t’admirer, envoyer une ou deux photos avec des accessoires tels qu’une tasse de thé, un peignoir et une couverture, et rester à glandouiller toute la journée. Par contre si tu te fais prendre, interdit de me citer.

Envoie moi des photos de toi malade, on fera un jeu où on devine qui est maquillé et qui est vraiment pas bien. Joyeuse grippe !

Koko

One thought on “La fatigue et le Cinema

  1. ma chéwwwiie, t’as l’air toute chose…., tu fais vraiment peine à voir. Vite, prends un bon grog… et surtout la palette éxotique de Meh… pour retrouver ton air vitaminé !
    Ta môman

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Enter Captcha Here : *

Reload Image