Les films de l’hiver ! – CDB, Janvier

Les films de l’hiver ! – CDB, Janvier

Il fait froooooid, c’est fini les sorties sur les quais ou dans les parcs… Guillotière, tu me manques ! Mais puisqu’on a envie de confort et de réchaud intérieur, eh bien on va en profiter… Pour aller au cinéma ! Tranquille sur un siège molletonné, accompagnée de deux-trois potes, d’un amoureux ou d’un paquet de pop corn, c’est vous qui choisissez. Non, l’option cinéma en plein air n’est pas disponible en cette saison. On se pointe à la salle et on profite du chauffage !

 

eddie-redmayne-the-danish-girl-1024x562The danish girl
• de tom hooper
Avec: Eddie redmayne, alicia vikander•

Le film retrace l’histoire d’Einar Wegener et de sa femme Gerda Gottlieb, tous deux peintres dans les années 1920. Ils jouent à travestir Einar en femme, l’appelant “Lili”. Le jeu devient peu à peu la réalité, et le célèbre peintre sens grandir son âme de femme. Entre les médecins, le travail, les relations entre époux et les tabous de l’époque, Einar tente de trouver le courage de devenir celle qu’il est vraiment, Lili Elbe.

Mention “c’est pas grave, de toute façon je n’avais pas vraiment besoin de mon coeur” pour ce film. Deux heures et pas une seule seconde d’inattention, pas de flou, pas d’autres choses dans ma tête que l’histoire, les images, l’émotion. Pourtant, je suis le genre de fille qui a envie de faire pipi toutes les demi-heures. Mais mon cerveau était beaucoup trop pris par ce qui se passait à l’écran pour interpréter les signaux que mon cerveau lui lançait… Les acteurs sont ultra bons et convaincants, les décors et costumes sont à tomber par terre, la bande son est un délice pour les oreilles. Je n’ai rien à reprocher à ce film, basé sur une histoire vraie, l’histoire de la première femme transgenre qui a su aller au bout de ses rêves. Et même si le fond me rends mélancoliquement triste, ce sont bien des larmes de joie et d’émotion qui s’écoulaient sur mes joues quand le générique de fin a commencé.

🍄🍄🍄🍄🍄

AllôcinéBande annonce

 

photo-les-8-salopards-la-bande-originale-a-ecouter-et-telecharger-568d05c8d5636Les 8 salopards
• DE QUENTIN TARANTINO
Avec: Samuel L. Jackson, Kurt Russell,
Jennifer Jason Leigh•

Dans un refuge en haut des montagnes, une petite troupe éclectique arrive pour s’abriter du blizzard. Mais trahisons, suspicions et tensions s’enchaînent… Tous ne sortirons pas vivants du refuge à la tombée de la tempête.

Alors première chose, je fais pas confiance aux films qui durent plus de deux heures, et là avec ses 2h48, la séance m’avait plutôt l’air chiante à mourir… Mais bon, Tarantino n’est pas célèbre pour rien, et puis je voulais faire plaisir à mon amoureux, alors j’y suis allée en souriant (mais avec des munitions: pepsi, bonbons, j’aime faire la touriste au cinéma). Finalement, malgré le format que je ne supporte décidément pas, j’ai tout de même apprécié le film. Big up pour le conducteur O.B. qui avait strictement rien demandé et qui se retrouve dans un déluge de neige, de sang et de mensonges ! La fin est assez inattendue, comme le début et le milieu d’ailleurs, pour ceux qui comme moi oublient de regarder les bandes annonce. Bref grosse surprise pour ce film, à qui on donne trois champignons.

🍄🍄🍄

AllôcinéBande annonce

 

The-lobsterthe lobster
• Rde yorgos Lanthimos
Avec: Colin farell, rachel weisz•

Dans une société où les célibataires, enfermés dans un hôtel, ont 45 jours pour trouver l’amour sous peine d’être transformés en animaux, un homme se bat pour éviter de devenir un homard.

La première partie du film est assez intéressante. Les décors, les acteurs, les silences retranscrivent parfaitement l’ambiance froide et organisée de l’Hôtel. L’idée est super, et les péripéties s’enchainent assez bien, mais peu à peu on perds le but, le fil conducteur du film. Le personnage principal n’est pas vraiment attachant, l’humour se perds à mesure que le film avance, je suis ressortie avec une sensation d’ennui profond et de perte de temps, en plus de l’impression de gêne et de tristesse. Donc non, je n’ai pas aimé ce film. Ce sera un seul champignon hallucinogène.

🍄

AllôcinéBande annonce

 

Et voilà c’est tout pour aujourd’hui et pour cette spéciale “Hiver” ! Cet article a été fait dans le cadre du Calendrier des Blogueuses, plus d’information ici ! On se retrouve le mois prochain pour un autre article de cette série 😉

Love, Alk
Koko

3 thoughts on “Les films de l’hiver ! – CDB, Janvier

  1. Moi qui voulait voir the lobster… Ta critique me coupe tout à fait l’herbe sous le pied… Par contre the Danish girl… Tu n’es pas la seule à en dire du bien… Il se retrouve donc dans ma liste à voir… A la place du homard…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Enter Captcha Here : *

Reload Image