Prague en 3 tops 3: épisode 3 – la Night

Prague en 3 tops 3: épisode 3 – la Night

Cet été, à la recherche d’exotisme et de fuuun, on a décidé avec ma copine G de partir dans un pays étranger. On a bien regardé ce qu’on pouvait faire et surtout où allaient les avions les moins chers, et on a choisi la capitale de la République Tchèque pour décompresser de notre année de prépa où on a fait que faire la fête BOSSER.

Alors on a réservé une auberge de jeunesse -un dortoir de six lits, où on a eu que des colocs timbrés-, des billets d’avion, et hop, on est parties avec nos sacs à dos. Je me suis dit que j’allais vous faire un petit top pour celles et ceux qui auraient envie de partir s’amuser un peu… Prague, capitale de la défonce, en trois soirées mémorables.

N*3: Ciné pour une soirée calme et confort

Screenshot_2015-08-02-17-58-17On est allées voir Magic Mike XXL, parce qu’on parle pas praguois et que dans ce film, les images sont bien plus importantes que l’histoire, pas vrai ? On a trouvé une séance sous-titrée en anglais histoire de pas être perdues non plus. En tout cas aller au ciné dans un pays étranger dont je parle pas la langue, j’ai toujours voulu faire ça, et c’était à la hauteur de mes espérances !

Il y a pas mal de cinés à Prague, mais on vous conseille le Cinema City ! Les gens sont sympas et il y a des petits fauteuils trop mignons dans le hall.

N*2: le Karlovy Lazne, la plus grande boîte d'Europe de l'est

Bon j’avoue, en fait on est allées au restau avant d’aller au Karlovy Lazne, mais je le dirais jamais assez, c’était pas une bonne idée. Parce qu’on sait tous que c’est ridicule d’aller se bourrer le ventre avant d’aller en boîte, nan ?

IMG_20150809_003707Bref le Karlovy Lazne, c’est une boîte de nuit sur 6 étages (ça rigole pas), avec à chaque étage une ambiance différente. On va pas se mentir, c’est un truc de kékés/touristes, il y a une queue de trois kilomètres de long pour entrer, mais des fois c’est tellement jouissif ce genre de trucs… Et puis on peut pas aller à Prague et rater la plus grande boîte d’Europe de l’est, pas vrai ?

IMG_20150809_004107Donc vous pouvez choisir votre ambiance: mainstream, dance, années 80, hip hop ou chill. Il y a aussi un petit étage en sous-sol mais on a pas trop capté d’où il sortait. C’est sympa de pouvoir changer, même si je suis allergique à la musique des années 80 depuis une soirée ridicule où Claude François était le gros kiff du DJ. Il y a des filles qui dansent sur des plateformes en string, des escaliers qui font un peu flipper, des gars clairement venus pour chopper, des lumières et des bars de partout.

IMG_20150809_011211 IMG_20150809_010407Mais en parlant de bar, ce qui vaut vraiment le coup c’est l’Ice Pub, un bar fait entièrement de glace situé dans la boîte. En entrant vous avez une conso (dans un verre en glace oui), une paire de gants et un poncho pour pas vous cailler les bras. On était en short donc on a un peu douillé, mais le concept est juste génial !

Finalement on est rentrées à l’auberge à pieds, parce que dans cette ville rien n’est vraiment loin. Tranquille.

N*1: Un bar crawl, pour ne plus savoir où on est

Alors là, vous avez large le choix. Il vous suffit de vous rendre sur la place de la Vieille Ville et d’avoir l’air de touristes pour que des animateurs viennent vous vendre leur truc; prenez le temps de comparer toutes les offres ! Nous on a choisi le pub crawl du Drunken Monkey, séduites par Mr Hakan (ou Hanak, qui sais ? En tout cas il nous a eu en deux secondes, à coup de “Vous savez qu’en turquie aussi on dit <<Ce mec est un kéké>> ?”).

IMG_249356021456569 2Le concept c’est; un temps variable d’alcool à volonté dans le bar organisateur, puis marche jusqu’à un second bar, puis un troisième, avec à chaque fois un shooter offert à l’entrée et de la musique pour bouger ses fesses. Et tout ça finit en boîte ! C’était franchement une des soirées les plus réussies de toute ma vie.

IMG_20150809_015930Déjà comme ça se fait en groupe et que t’es toute la soirée avec les mêmes personnes (puisque les bars sont privatisés), tu te fais grave des potes. Deuxièmement ces potes viennent d’un peu partout; USA, Italie, Angleterre, et même des français. Du coup tu te démerdes pour parler dans un langage que tout le monde comprends -l’anglais. Mais plus tu t’enfiles les shooters de bienvenue plus ton anglais impeccable se transforme en babillements inaudibles.

En plus on a pris la formule avec tshirt, lunettes de soleil et petit sac parce que c’est trop bon d’avoir des souvenirs comme ça. Et on a doublé tout le monde pour entrer dans la boîte, et ça c’est trop la classe. Bref c’était vraiment un truc de dingues.

1438945039194On est rentrées à l’auberge tant bien que mal, parce qu’après avoir fait le tour des bars de la ville tu sais plus vraiment où t’es. Heureusement en tant que touristes organisées on avait pris des cartes de la ville. Et une fois arrivées à la chambre on a pu dormir tranquillement essayer de vivre avec nos colocs fous, ceux qui faisaient des pompes nus par terre.

Soirée bonus; sortez avec vos colocs d'auberge de jeunesse !

Nous on a choisi les italiens, ils avaient l’air gentils. Et on a squatté la place de la Vieille Ville, où tout les jeunes viennent se poser avec des bouteilles en soirées. C’est un peu le guillotière praguois je crois.

IMG_20150804_214034Après on est aussi allées voir nos colocs turcs en concert, dans un petit bar chelou. Ça c’était bof prudent, mais c’était marrant.


Si vous avez manqué les premiers épisodes: Episode#1 Episode#2

C’est tout pour ce carnet de voyage de la fête à Prague ! J’espère que ça vous aura donné deux trois idées -ou dégoutés, ça m’étonnerai pas tant.

Love et Ave Wenceslas, Alk

Koko

2 thoughts on “Prague en 3 tops 3: épisode 3 – la Night

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Enter Captcha Here : *

Reload Image