Browsed by
Tag: contraceptif

Bye-bye la pilule, coucou l’implant contraceptif

Bye-bye la pilule, coucou l’implant contraceptif

Hello Sweeteas !

Aujourd’hui on aborde un sujet qui fait flancher plus d’une demoiselle: la contraception. Comme la plupart d’entre vous, j’ai commencé avec la pilule. Bon, j’ai attendu d’avoir un copain durable, parce que je n’avais pas de soucis de menstruations, pas besoin de les réguler ou autres. Je ne l’ai pas prise pendant longtemps du coup, parce qu’il s’est passé des trucs nuls, et j’ai décidé de changer de moyen de contraception !

Implant4La liste des effets nuls nuls nuls:

  • Saignements entre les périodes de règles;
  • Oublis fréquents dus à ma tête en l’air et grosses flippes associées;
  • Douleurs lors des rapports;
  • Humeurs changeantes et énervement;
  • Maux de ventre, de tête.

C’est peut-être pas grand chose par rapport aux témoignages que j’ai lus, mais c’était assez pour me donner envie de changer. Je me suis donc rendue chez le gynéco, et il m’a expliqué qu’il fallait attendre un peu avant de mettre un stérilet –trop petit utérus, trop de fertilité, douleurs… Je voulais un stérilet au cuivre parce que je pense que les hormones sont mauvaises pour le corps à long terme, mais ce n’est que partie remise, dans quelques années je pourrais essayer. J’ai accepté de mettre en place un implant contraceptif. Bim, une semaine après, je me retrouvais avec une aiguille grosse comme mon petit doigt sous la peau de mon bras.

Implant2L’opération

J’avais du aller acheter l’implant, une crème anesthésiante et une bande de gaze. Deux heures avant mon rendez-vous, j’ai étalé la crème sur la… La mauvaise zone de mon bras, précaution inutile donc. Arrivée chez le gynéco, en deux secondes l’implant était poussé sous ma peau par cette machine bizarre. Avec mon bras pas anesthésié, j’ai pu sentir l’aiguille qui se faufilait sous mon épiderme centimètre par centimètre, et j’avoue que la sensation est franchement désagréable. Pansement stérile, bandage de mon bras, je me relève et le gynéco me demande de prendre rendez-vous pour dans deux mois, pour vérifier que tout va bien. Je hoche la tête et lui annonce d’une toute petite voix que je vais tomber.

Je rouvre les yeux allongée sur sa table de consultation, la tête qui tourne et les oreilles qui grésillent. Chute de tension après la trouille de l’implant, mais ne t’inquiètes pas. N’importe quelle prise de sang me fait tourner la tête, alors un implant contraceptif, tu penses bien…

IMG_20160525_150012Je rentre en chouinant à moitié, le bras engourdi et douloureux. La faute à ma connerie avec la crème ! Je m’achète une brioche aux pralines sur le chemin du retour, pour me réconforter un peu -vive la nourriture. Ayant veillé avec mes copines la veille, je décide de me recoucher, en me disant que quand je me réveillerai, la douleur aura disparu, je serais super en forme et je pourrais coudre en paix. Mauvaise pioche. Je pleure toute l’après-midi, je vomis. Surement juste le contre-coup du truc.

Le jour suivant, j’ai enlevé le bandage qui était hyper serré et coupait le sang de mon bras, et celui d’après le pansement. Bilan; une mini cicatrice, un énorme bleu qui durera deux semaines, et une petite barre marrante à toucher avec les doigts. Je joue tout le temps avec maintenant, c’est juste génial, comme si j’étais une femme-robot.

Implant5Premières règles

Durée: deux semaines, peu de sang. Je me sens plutôt normale malgré leur longueur ennuyeuse. On m’avait prévenue que les premiers mois, mon corps aurait besoin de s’adapter. L’implant diffuse des hormones, comme une pilule, mais sans placebo la semaine des règles. Certaines demoiselles peuvent voir leurs règles s’arrêter, d’autres les avoir en continu. J’attends de voir.

J’ai parlé à des copines qui avaient eu un implant. Grosse surprise, la plupart d’entre elles avaient eu une pilule contenant les mêmes hormones que l’implant, pour vérifier comment le corps réagit avant de s’enfoncer une barre sous la peau, et une piqûre anesthésiante dans tout le bras ! J’ai l’impression alors que tout s’est passé trop vite…

Implant3Life after implant

Deux semaines après, je suis en manque de libido. Je suis tout le temps vénère. Je suis épuisée et j’ai souvent mal en bas du ventre. Tout ça n’est pas forcément dû à l’implant, mais c’est comme ce syndrome pré-menstruel permanent. J’ai souvent envie de hurler et pas spécialement envie que mon copain me touche. Pas spécialement pas envie non plus, ce qui est le truc étrange.

Un mois après, la semaine où j’aurais du avoir mes règles, à peine une minuscule goutte de sang. Je suppose à ce moment que je suis de ces filles qui n’auront pas leurs règles sous implant. Par contre, tous les effets secondaires sont bien présents; les crampes et la fatigue notamment. Les chutes de tension que j’ai souvent en me levant sont démultipliées; je m’évanouis même une fois, quelques secondes. Gros malaise donc pendant la semaine.

Je suppose mal. Une semaine après, mes règles recommencent, et… Elles ne s’arrêtent plus. Ça fait cinq mois maintenant que je retrouve en permanence du sang et honnêtement, c’est assez épuisant. Quand j’ai voulu retourner chez le gyneco pour me le faire enlever, les hôtesses ne l’avaient pas prévenu de l’opération, j’ai donc du attendre encore un mois et demi (parce qu’il n’avait pas le matériel sous la main du coup…).

Finalement, le truc a été retiré de mon bras (qui lui a été salement coupé au CUTTER) (je rigole, au scalpel normal). Depuis, j’ai une super hausse d’hormones, j’ai été mal un petit moment mais… Enfin ❤

Implant1Je ne vous ai parlé que des effets négatifs presque, donc je pose ça ici: pas besoin de me préoccuper constamment de savoir si j’ai bien pris ma contraception, pas de flippe, la liberté quoi !

Ces bons mots closent mon témoignage sur l’implant contraceptif ! Je pense que chaque femme réagit différemment, donc n’aie pas peur de tester si tu cherches une alternative anti prise de tête. Par contre, les tests préalables, n’hésite pas à les demander à ton gynéco, ça m’aurait surement bien aidée avant de me lancer !

Et toi, tu penses quoi de l'implant ?

Des bisous spermicides,